Comment devient-on autostoppeur ?

Alors peut-être qu’à force de lire des articles sur le stop, vous aimeriez bien qu’on réponde à cette question : mais comment se retrouve-t-on au bord d’une route, sac au dos, à tendre gaiement le pouce ?

Je vais donc parler principalement de mon cas ici, puisque je le connais bien. Et surtout des personnes qui m’ont inspiré et/ou qui continuent d’alimenter ma réflexion et mes rêves !

Mon premier voyage en stop remonte à ma première année d’études à Bordeaux, j’avais 18ans et j’étais attiré par le stop, un mode de transport alternatif qui à l’avantage de mettre un peu de piquant dans un monde un peu trop aseptisé à mon goût ! Barbezieux-Bordeaux : 90km, assez court, mais finalement beaucoup d’attente et un seul lift en compagnie d’un chauffeur routier brésilien. Nous n’avons pas de langue en commun, mais nous nous comprenons assez pour échanger un peu. Ce ne sera pas la rencontre du siècle, mais j’arrive au bon endroit, et surtout, je me rends compte que c’est possible, et éprouve un réel sentiment de liberté !

C’est à partir de ces débuts en stop que je vais commencer à creuser le sujet et m’intéresser aux expériences que d’autres ont déjà vécues.

Ma première grande source d’inspiration a été, et continue à être, les voyages « Nus et Culottés«  de Nans et Mouts :ils partent sans argent et sans vêtement avec un rêve en guise d’objectif.  Simple, beau et plein d’humanité. Après EcoAmerica pour Mouts et un autre voyage sur le continent américain pour Nans, ils ont voulu vivre l’aventure en France ! Inspirants. Et en plus ils vont finalement continuer…

Le film « Into The Wild », bien connu, transmet également la magie de la rencontre dans l’autostop et, malgré une fin « hallucinante », reste une belle référence.

Et puis dans la catégorie « récits de voyage », j’ai surtout avalé de nombreux livres : « Sans un sou en poche » de B. Lesage (Amsterdam-Mexico à trois, sans argent, végétariens puis végétaliens, qui a donné ensuite vie à une idée encore plus belle…), le tour du monde en 80 jours sans un centime (pas que du stop, mais une folle expérience dynamique), le tour du monde de Ludovic Hubler, « La Terre n’est qu’un seul pays » de René Brugiroux : une sorte de tour du monde qui a la particularité d’avoir duré 18 ans et surtout d’avoir eu lieu dans les années 60 ! Et surtout, surtout, j’ai préféré le récit de Jérémy Marie : « Mon tour du monde en 1980 jours » qui est le plus parlant à mon sens de ce que peut représenter ce type d’aventure.

Enfin, la dernière chose qui a permis de faire pour moi de l’autostop une vraie passion, ça a été de découvrir que cela pouvait être une aventure collective.
Hiver 2015, j’accueille à Turin Lucas W., un ami autostoppeur et sa binôme Alice. Ils sont parti-e-s de Paris à 30 pour rejoindre Split, c’est le voyage d’hiver de Stop&Go Paris, une asso étudiante de Sciences Po Paris. L’idée est géniale, je participe à leur festival « Hit The Road » en mai, puis à une partie du Tour de France avec 15 autres étudiant-e-s (j’y reviendrai plus tard) en juin et je crée Stop&Go Bordeaux en septembre à mon retour à l’IEP. Ce cadre associatif permet à de nombreux jeunes de se lancer pour la première fois car il efface les premières peurs. Les retours sont toujours un plaisir pour moi car tou.te.s les nouveaux.elles stoppeur.euse.s sont emballé.e.s.
Promouvoir le stop, c’est ce que fait chaque autostoppeur lorsqu’il est au bord de la route mais le chemin qu’il a emprunté pour y arriver est unique, alors partageons-le !

Pierre-Elie

Et en bonus, deux liens supplémentaires pour les curieux.euses :
¤ Le site de veille sur les articles abordant ce thème par une grande autostoppeuse Anick-Marie,
¤ Le livre référence « La Bible du grand voyageur » dont Anick-Marie et Nans sont co-auteur-e-s.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s